Alimentation et maladie

PRÉSENTATION

Les liens entre nutrition et santé sont de mieux en mieux connus, et le risque de développer de nombreuses maladies – cancer, maladies cardiovasculaires, obésité ou encore de diabète de type 2 – peut être réduit par la qualité nutritionnelle. Les intervenantes à domicile doivent tenir compte des besoins nutritionnels ainsi que des pathologies présentées par leurs bénéficiaires afin de proposer et préparer des régimes alimentaires adaptés. 

Tenir compte de la préparation et du partage du repas pour contribuer à l’autonomie de la personne fait partie également des missions de l’intervenante à domicile.

LIVRET DE PRESENTATION

DUREE

2 jours (14h)

PRIX 

Votre devis formation sur demande

PUBLIC 

Intervenants à domicile

INTERVENANT(S)

PORTRAIT-IND-BEATRICE-2.jpg

Béatrice 
DUNGLAS

OBJECTIFS 

Cette formation vise à permettre aux participants :

  • Identifier les besoins nutritionnels chez la personne saine

  • Identifier les pathologies qui nécessitent une adaptation de l’alimentation

  • Connaître les régimes alimentaires selon les pathologies identifiées

  • Réfléchir sur les moyens de conserver le « plaisir de la table » malgré la maladie

  • Préserver l’autonomie de la personne aidée

 

A l’issue de la formation, les participants seront capables :

  • D'identifier les principales pathologies qui nécessitent la mise en place d'un "régime alimentaire spécifique"

  • De comprendre les enjeux du respect du" régime alimentaire"

  • De participer à la prévention de la dénutrition et de la déshydratation

  • De favoriser le plaisir de l'alimentation tout en respectant les impératifs médicaux et en favorisant l'autonomie de la personne

PROGRAMME 

La formation aborde les thématiques suivantes : 

  • Rappel du contexte d'intervention de l'aide à domicile 

  • Les besoins alimentaires et hybrides au quotidien chez la personne saine 

  • Rappel de notions sur certaines pathologies : le diabète, les maladies cardio-vasculaires, la maladie d'Alzheimer et les troubles apparentés, les troubles apparentés, les troubles de la déglutition, les escarres

  • Les régimes alimentaires : hyposodé, hypoglucidique, hypocholestérolémiant, hyperprotidique, les textures hachées et mixées, le manger-mains 

  • Dénutrition et déshydratation : facteurs de risques, conséquences et prévention 

  • Les représentations du repas 

  • Comment améliorer l'alimentation de la personne malade ?

MODALITES DE FORMATION

Le contenu de la formation est adapté aux besoins des stagiaires. Nous pratiquons une pédagogie pro active et restons en permanence à l'écoute des attentes des participants ce qui renforce leur implication.

 

La formation est en lien direct avec leur expérience et les pathologies rencontrées auprès de leurs bénéficiaires. Un atelier cuisine est proposé lors de la seconde journée de formation autour d'une thématique (les fêtes, l'automne, le roulé...) avec des recettes adaptées aux différentes situations (diabète, hyper tension, fausses routes, surcharge pondérale,...)

 

Les stagiaires exposent - en respectant les règles de confidentialité - les problématiques professionnelles qu'elles rencontrent dans l'exercice de leur métier.La formatrice favorise les échanges entre les stagiaires et apporte son expertise de manière à les amener à prendre du recul et avoir une nouvelle approche de leurs pratiques.

 

Un support relié en couleur ainsi qu'un dossier de presse sont remis à chaque participant.

EVALUATION

A l’issue de la formation, une évaluation des acquis de la formation sera réalisée par le biais d’un QCM.

Les participants seront invités à donner leur appréciation sur les thèmes abordés ainsi que sur l’organisation et les supports.